Accès direct au contenu

Accès extranet : mot de passe oublié


EDITO :


Le site de l’innovation en Pays de la Loire est un outil pratique destiné à vous orienter, aux différentes étapes de votre démarche d’innovation.
Le « parcours de l’innovation » vous guide vers les dispositifs d’accompagnement et de financement les plus pertinents ; le moteur de recherche « trouver une compétence » vous met en contact avec les laboratoires et centres de ressources compétents. Vous trouverez des chefs d’entreprises qui témoignent de leurs « histoires réussies ».


Une Histoire réussie :

PrécédentSuivant




A la Une :

Web2day, digital festival

 

Du 3 au 5 juin 215, la ville de Nantes accueille la 7e édition du web2day un festival pour les professionnels du numérique.

En savoir plus

Voir toutes les Unes


Agenda de l'innovation

Actualités API

  • 20 juillet 2015Services : Martin 3D innove dans la carrosserie industrielle53 - Spécialisée dans le conseil, la veille et la formation aux carrosseries industrielles, Martin 3D (5 salariés, 520 k€ de CA) a imaginé et conçu une tablette numérique, T@b control, qui permet de réaliser de manière sure et fiable tous les contrôles réglementaires que doivent opérer les carrossiers et opérateurs qualifiés pour faire immatriculer un véhicule. « Cette tablette apporte un vrai plus à nos clients », assure Bruno Martin, gérant. Une fois les paramètres du véhicule à contrôler intégrés dans la tablette, le professionnel voit en effet le véhicule apparaître en 3D avec, matérialisés, tous les points de contrôle à effectuer. Et si la procédure n’est pas bien suivie, il est immédiatement alerté.

    Gain de temps
    Plus de risque donc d’oublier une étape et d’immatriculer un véhicule non conforme. « Le carrossier est pris par la main. On le guide sur toutes les étapes du contrôle », souligne le dirigeant. Selon les premiers tests utilisateurs, l’outil a aussi le mérite de réduire le temps de contrôle de 25 % en moyenne. Le produit est commercialisé depuis janvier 2015. Et le dirigeant anticipe déjà la phase 2 avec l’intégration d’une couche de réalité augmentée quand les clients seront bien familiarisés avec l’outil. Un développement à l’international est aussi envisagé. « Nous avons déposé un brevet européen. »
  • 20 juillet 2015Agroalimentaire : le centre technique Tecaliman s'ouvre à d'autres filières44 – Tecaliman, le centre technique regroupant l'ensemble des industriels de l’alimentation animale, a modifié ses statuts, notamment pour s'ouvrir à des filières connexes comme le pet-food, l'aqua-feed, la meunerie, la biscuiterie et autres industries manipulant des vracs alimentaires…

    Augmenter les cotisations

    Basé à Nantes, Tecaliman (10 ingénieurs et chercheurs), entend du même coup élargir la base de ses cotisations, représentant 25 % d'un budget annuel de 700 k€, les travaux facturés participant également aux recettes. « Le regroupement et la concentration des acteurs en nutrition animale tout en réduisant le nombre des acteurs, induit une baisse des cotisations », est-il observé ainsi qu'une « une forte diminution du nombre d’acteurs publics en sciences fondamentales dans le domaine des poudres et dans le domaine de la recherche technologique ».

    Demandes élargies
    L'enjeu est aussi de faire face « à la diminution du nombre de personnels techniques dans les sociétés adhérentes ». Cela conduit « à des demandes de plus en plus élargies vers des conseils technologiques, process et procédés de fabrication pour lesquels Tecaliman n’est pas toujours armé. » L'industriel Yves Brochard, reconduit à la présidence de Tecaliman, entend également orienter désormais le centre technique vers l'international.
  • 20 juillet 2015Energies renouvelables : Geps techno met à l'eau sa bouée multi énergie44 - Geps techno a mis à l’eau le 17 juillet son prototype d'une bouée destinée à assurer l'autonomie énergétique en mer de différents acteurs maritimes et combinant quatre énergies renouvelables (la Lettre API du 9/06/2015 et du 20/12/2013). Ce pilote multi-énergies, le PH4S, de 9,50 m de haut, 6 m de long et 3,5 m de large, comporte une éolienne et des panneaux solaires visibles sur la partie émergée de la structure, une hydrolienne pour capter l'énergie des courants au niveau de la partie immergée, et un système houlomoteur en son coeur pour capter l'énergie des vagues. Le PH4S doit rejoindre le site d'essais de l'Ifremer à Brest pour dérouler sa campagne de tests en conditions réelles.

    Première mondiale
    « Une première mondiale », selon Jean-Luc Longeroche, président de Geps Techno, société d'ingénierie créée en 2011 par des anciens salariés des chantiers navals STX de Saint-Nazaire, et spécialisée dans les énergies marines renouvelables (EMR). « La plateforme de Geps Techno pourra être appliquée à des bouées scientifiques, l'alimentation de l'aquaculture, de petits systèmes dans l'offshore pétrolier ou minier, pour leur permettre d'être autonomes en mer, sans devoir aller faire le plein à intervalles réguliers », a détaillé le président. Le développement du prototype et ses essais en mer font partie d'un programme de recherche et développement collaboratif d'un peu plus d'1 M€ qui a reçu un soutien financier de Bpifrance, de la région des Pays de la Loire et de la région Bretagne. AFP 

trouver une compétence

Vous êtes une entreprise et cherchez une solution ou une technologie innovante ?

Collaborez avec des centres techniques et des laboratoires des Pays de la Loire.

parcours de l'innovation

Vous recherchez des contacts ou un accompagnement pour votre projet d'innovation ?


Découvrez le parcours de l'innovation

web régional
la sphère Internet des Pays de la Loire

Conseil régional

Coopération

Culture - tourisme

Economie - Technologie

English

Environnement - justice

Formation

Jeunesse

Réserves Naturelles Régionales

Transports

TIC



L'esprit grand ouvert - Région Pays de la Loire Union Européenne Société publique régionale des Pays de la Loire