Accès direct au contenu

Accès extranet : mot de passe oublié


EDITO :


Le site de l’innovation en Pays de la Loire est un outil pratique destiné à vous orienter, aux différentes étapes de votre démarche d’innovation.
Le « parcours de l’innovation » vous guide vers les dispositifs d’accompagnement et de financement les plus pertinents ; le moteur de recherche « trouver une compétence » vous met en contact avec les laboratoires et centres de ressources compétents. Vous trouverez des chefs d’entreprises qui témoignent de leurs « histoires réussies ». Ce site portail s’inscrit dans le cadre de la politique en faveur de l’innovation portée par la Région des Pays de la Loire depuis 2011.


Une Histoire réussie :

PrécédentSuivant




A la Une

Eco Innovation Factory

Atlanpole, l'ADEM, La Banque Populaire Atlantique, ENGIE et Go Capital lancent un appel à candidature pour la 3e édition de leur accélérateur Eco Innovation Factory. Inscriptions à partir du 19 mai !

En savoir plus


Algoroute, des routes à base de micro-algues

Le projet Algoroute, porté par l’Ifsttar, le GEPEA, le CEISAM et Algosources technologies, a pour objectif d’évaluer la possibilité de produire une alternative au bitume issu du pétrole à partir de micro-algues.

En savoir plus

Voir toutes les Unes


Agenda de l'innovation

> tous les événements
  • 20 mai 2015 - 21 mai 2015 THETIS EMR  

    THETIS EMR réunit tous les acteurs de la filière Energies Marines Renouvelables : grands donneurs d’ordre, PME, organismes de recherche académique, centres de formation.
    Avec plus de 3000 visiteurs et exposants français et internationaux, comment identifier ceux que vous voulez rencontrer ?

  • 12 juin 2015 Economie collaborative, un levier pour tous ? 

    Airbnb, Ecolutis, KissKissBankbank, RepairCafé…L’économie du partage bouleverse les codes. Si cette tendance n’est pas nouvelle, elle connait un vrai décollage grâce avec le web. Transports, commerce, tourisme, immobilier, services financiers… tous ces secteurs voient naître des start-up dopées aux levées de fonds.

  • 25 septembre 2015 Open Lab ESEO Télécom, Electronique, Informatique… la recherche et les partenariats industriels de l’Ecole Supérieure d’Electronique de l’Ouest  

    Les laboratoires de l’ESEO, école d’ingénieurs d’Angers, mobilisent des équipes particulièrement sensibles à la recherche appliquée. Elles travaillent sur de nombreux sujets : Traitement du signal et de l’image, instrumentation, capteurs, dispositifs radio hyperfréquences, CEM des circuits intégrés, électronique et informatique embarquées, modélisation des phénomènes biologiques…

Actualités API

  • 28 avril 2015Plasturgie : le groupe Maine met en scène ses produits via la réalité augmentée53 - Maine s’appuie sur la réalité augmentée pour permettre à ses clients, particuliers et professionnels, de visualiser leur projet de clôture ou de fermeture in situ et en temps réel. Ce service nécessite de télécharger une application, baptisée Mirage, via un QR code visible sur le catalogue commercial ou via des boutiques d’applications (App Store, Google Play, etc) pour voir en 3D le produit choisi et, le cas échéant, le personnaliser. Un smartphone ou une tablette suffisent ensuite pour le mettre en situation sur ou autour de la maison. Ce configurateur est l'oeuvre de la société lavalloise Enozone, spécialiste de la réalité augmentée.

    Fermeture de l'unité jurassienne
    Organisé autour de trois activités, l’extrusion de profilé thermoplastiques, les fermetures et les clôtures, l’industriel mayennais a réalisé en 2014 un chiffre d’affaires de 26,5 M€, stable mais légèrement déficitaire. La conjoncture dans le bâtiment l’a contraint en octobre dernier à fermer une unité à Dole (39) où travaillaient 19 personnes. L’industriel compte désormais 230 salariés, 150 au siège à Ambrières-les-Vallées, 40 au Mans (72) et 40 à Perrignier (74). L’exercice en cours devrait connaître une croissance de 2 à 3 %, grâce en particulier à une petite embellie enregistrée au niveau des chantiers. Dirigé par François Groussard, le groupe est détenu majoritairement par une vingtaine de cadres liés par un pacte d’actionnaires de 5 ans, signé en janvier 2014.
  • 28 avril 2015Numérique : Enozone met la 3D dans les PDF53 - La société lavalloise poursuit le déploiement de projets innovants dans le domaine de la 3D et de la réalité virtuelle et augmentée. Enozone vient de lancer ses premiers PDF interactifs pour des applications dans le domaine de l’architecture. Une simple maquette 3D enregistrée en PDF peut devenir sur n’importe quel ordinateur une présentation en 3D d’un projet. Ces PDF sont utilisables et ouvrables en utilisant les ressources d’Acrobate reader (lire le PDF joint). La société a également conçu pour Maine plastiques un configurateur de clôture en réalité augmentée. Il suffit de télécharger l’application baptisée Mirage sur un smartphone ou une tablette, de choisir son portail dans le catalogue et de le placer à l’endroit voulu de sa maison pour voir ce qu’il donne en situation en 3D et en temps réel. Un an d’exclusivité a été signé avec Maine plastiques avant que l’application soit proposée à d’autres clients (voir info ci-dessus). Le développement a demandé quatre mois à quatre personnes.

    Immersion 3D et environnement onirique

    Enozone profite aussi de l’engouement pour les casques d’immersion 360° permettant de voir sous toutes ses coutures un paquebot par exemple, pour développer son activité de production vidéo en 3D. Enfin, la société participe avec l'Effet papillon (projet étudiant réalisé en partenariat avec les écoles de l’Esiea et L’Escin) au projet Bliss. Il s’agit de permettre aux patients hospitalisés pour de longues durées de s’immerger dans un environnement onirique ou de se connecter aux réseaux sociaux sans quitter leur chambre. Enozone vise prudemment un chiffre d’affaires de 250 k€ en 2015 contre 220 k€ en 2014 avec 6 salariés. Son chiffre d’affaires se répartit à 50% dans l’industrie, 30% en sous-traitance et 20% dans la culture, l’architecture et le patrimoine.
  • 28 avril 2015Électronique : 18 M? pour We Network, le cluster de l'électronique49 - We Network, le cluster de l'électronique basé à Angers, sera dotée de 18 M€ sur cinq ans dans le cadre de la convention RFI (recherche, formation et innovation) signée hier lundi 27 avril 2015. Ces financements proviennent du conseil régional des Pays de la Loire, de l'agglomération d'Angers, de l'union européenne et des industriels eux-mêmes. 

    Quatre domaines
    Ils serviront  à mener des projets de recherche collaboratifs mais aussi à financer des bourses de doctorants partant à l'étranger ou s'installant dans la région. Ce budget financera aussi l'internationalisation de la filière. La convention RFI vise quatre domaines d'innovation : les objets connectés, les smart sensors (capteurs intelligents), le smart power (énergie pour l'électronique et électronique pour l'énergie), mais aussi les matériaux. 

    Objectifs
    A l'horizon 2020. We Network vise au moins trois chaires sur ces sujets, 4 700 diplômés (+20%), du CAP à l'ingénieur, 280 doctorants (+57) et 290 enseignant-chercheurs (+42). "Je suis certain que ces chiffres seront dépassés", avance Paul Raguin, PDG d'Eolane et président de We Network.

trouver une compétence

Vous êtes une entreprise et cherchez une solution ou une technologie innovante ?

Collaborez avec des centres techniques et des laboratoires des Pays de la Loire.

parcours de l'innovation

Vous recherchez des contacts ou un accompagnement pour votre projet d'innovation ?


Découvrez le parcours de l'innovation

web régional
la sphère Internet des Pays de la Loire

Conseil régional

Coopération

Culture - tourisme

Economie - Technologie

English

Environnement - justice

Formation

Jeunesse

Réserves Naturelles Régionales

Transports

TIC



L'esprit grand ouvert - Région Pays de la Loire Union Européenne Société publique régionale des Pays de la Loire